fr.apesteguy@yahoo.fr.

TRESOR DE PARIS DORE

Précédent Aller à la page: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Suivante
Un des plafonds dore au musee du Louvre
musee du Louvre
L entree du Palais de Justice de Paris. Les grilles de la cour du Mai, supportant des écussons aux armes de France. La cour du Mai dans laquelle stationnaient les charrettes des condamnes a mort sous la Terreur. Sous la Revolution, le Palais fut le siege du Tribunal revolutionnaire du 6 avril 1793 au 31 mai 1795.<br>De nos jours, le palais est toujours l un des centres nevralgiques du systeme judiciaire francais, puisqu il abrite notamment la Cour de cassation, la plus haute juridiction du pays en la matiere.
L entree du Palais de Justice de Paris
L Horloge du Palais <br>L Horloge du Palais de Justice de Paris , dont le dessin appartient a l architecture militaire du XIVe siecle, un artiste allemand, nomme Henri de Vic, posa en 1370, par ordre du roi Charles V, la premiere grosse horloge qu on ait vue a Paris, et c est d elle que le quai septentrional tient son nom de quai de l Horloge<br>Le cadran est de forme carr e, du diametre d un metre et demi, orne au centre de rayons flamboyants et dores ; les aiguilles en cuivre repousse et bronze, la grande en fer de lance, la petite terminee en fleur de lis, marquent les heures sur des chiffres romains colores en relief sur la pierre. Les deux ravissantes statuettes qui accostent le cadran sont la Force et la Loi ; la premiere tient la main de Justice et la table de la Loi, sur laquelle est inscrit ce precepte :Sacra Dei celerare pins regale time jus ; la Justice porte la balance et le glaive.<br>
L Horloge du Palais
La Pagode du Parc de Bagatelle, a Paris.<br><br>Le parc et le chateau de Bagatelle ont ete construits en soixante-quatre jours seulement, a la suite d un pari entre Marie-Antoinette et  le Comte d Artois, acquereur du domaine en 1775. Les plans du site ont ete dessines en une seule nuit par l architecte Belanger. Plus de neuf cents ouvriers ont travaille a cette realisation.<br>François-Joseph Belanger a concu le parc et Thomas Blaikie a assure sa realisation dans un style anglo-chinois, tres en vogue a l epoque. Cette mode est liee a l arrivee en Europe d images de pagodes en provenance de Chine mais reflete egalement une reaction face au rigorisme des jardins a la francaise.<br>
La Pagode du Parc de Bagatelle
Les Fontaines de La Concorde.<br>La fontaine du Nord prend le nom de Fontaine des Fleuves et celle du Sud celui de Fontaine des Mers. Les bassins, realises en pierre de Saint-Nom recoivent un poli leur donnant l aspect du marbre. Le fond des bassins est enduit par un ciment romain. Les vasques, les figures et les ornements sont realises en fonte de fer et peints avec un nouveau procede de peinture couleur de bronze. Les chairs des statues sont de couleur bronze florentin (brun fonce), les vetements bronze venitien (vert), les accessoires et les ornements sont dores. Les elements en fonte de fer, comme tout le mobilier de la place seront coules dans les usines de Monsieur Muel, a Fusey dans la Meuse. <br>La place de la Concorde et la promenade dite des Champs-Elysees deviendront propriete de la Ville de Paris le 20 aout 1828. La municipalite demandera quatre ans plus tard a l architecte Jacques-Ignace Hittorff d établir un plan d embellissement de la place. Le projet sera accepte en avril 1835. Les deux fontaines seront inaugurees le 1er mai 1840 par le Prefet Rambuteau.<br>
Les Fontaines de La Concorde.
Les Fontaines de La Concorde.<br>La fontaine du Nord prend le nom de Fontaine des Fleuves et celle du Sud celui de Fontaine des Mers. Les bassins, realises en pierre de Saint-Nom recoivent un poli leur donnant l aspect du marbre. Le fond des bassins est enduit par un ciment romain. Les vasques, les figures et les ornements sont realises en fonte de fer et peints avec un nouveau procede de peinture couleur de bronze. Les chairs des statues sont de couleur bronze florentin (brun fonce), les vetements bronze venitien (vert), les accessoires et les ornements sont dores. Les elements en fonte de fer, comme tout le mobilier de la place seront coules dans les usines de Monsieur Muel, a Fusey dans la Meuse. <br>La place de la Concorde et la promenade dite des Champs-Elysees deviendront propriete de la Ville de Paris le 20 aout 1828. La municipalite demandera quatre ans plus tard a l architecte Jacques-Ignace Hittorff d établir un plan d embellissement de la place. Le projet sera accepte en avril 1835. Les deux fontaines seront inaugurees le 1er mai 1840 par le Prefet Rambuteau.<br>
Les Fontaines de La Concorde.
Les Fontaines de La Concorde.<br>La fontaine du Nord prend le nom de Fontaine des Fleuves et celle du Sud celui de Fontaine des Mers. Les bassins, realises en pierre de Saint-Nom recoivent un poli leur donnant l aspect du marbre. Le fond des bassins est enduit par un ciment romain. Les vasques, les figures et les ornements sont realises en fonte de fer et peints avec un nouveau procede de peinture couleur de bronze. Les chairs des statues sont de couleur bronze florentin (brun fonce), les vetements bronze venitien (vert), les accessoires et les ornements sont dores. Les elements en fonte de fer, comme tout le mobilier de la place seront coules dans les usines de Monsieur Muel, a Fusey dans la Meuse. <br>La place de la Concorde et la promenade dite des Champs-Elysees deviendront propriete de la Ville de Paris le 20 aout 1828. La municipalite demandera quatre ans plus tard a l architecte Jacques-Ignace Hittorff d établir un plan d embellissement de la place. Le projet sera accepte en avril 1835. Les deux fontaines seront inaugurees le 1er mai 1840 par le Prefet Rambuteau.<br>
Les Fontaines de La Concorde.
L obelisque de la place de la Concorde<br><br>L obelisque egyptien de Louxor, vieux de 3 300 ans (XIIIe siecle av. J.-C.), fut transporte en France en1836, offert par l Egypte en reconnaissance du role du Francais Champollion qui a ete le premier a traduire les hieroglyphes. Le roi Louis-Philippe le fit placer au centre de la place lors son l amenagement par l architecte Hittorff. Haut de 22,86 metres, le monolithe, en granite rose de Syene, pese 227 tonnes. Il est erige sur un socle de 9 metres et est coiffe d un pyramidion dore de plus de trois metres et demi. Les hieroglyphes qui le recouvrent celebrent la gloire du pharaon Ramses II.<br>Le sommet de cet obelisque est surmonte d un pyramidion de plus de 3,50 m, ajoute en mai 1998, aussi pointu qu etincelant, fait de bronze et de feuilles d or. Il est cense remplacer un precedent ornement sommital, emporte lors d invasions en Egypte au VIe siecle.<br>L obelisque se situe sur la ligne de l axe historique de Paris qui va de l Arc de Triomphe du Carrousel a l Arche de la Defense en passant par le jardin des Tuileries et l avenue des Champs-Elysees.<br>L obelisque est aussi un cadran solaire, grace a des lignes tracees au sol.<br>
L obelisque de la place de la Concorde